La couleur du mensonge

08 août

 

Comme beaucoup des romans des éditions Lumen, celui-ci me tentait. Le résumé était prometteur et les avis étaient positifs. Finalement, est-ce que j'ai aimé ma lecture ?

 
Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse – l’une de ces femmes chargées d’évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d’une famille, voire d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie.

Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…

 
Je me rends compte que je me mets petit à petit à la fantasy alors qu'auparavant, je n'en lisais presque jamais. Pourquoi ? Bonne question... Je pense que le genre me rebutait parce que j'avais cette impression de longueurs alors que, finalement, ce n'est pas forcément le cas. Bref, encore un genre que je découvre et qui me plaît - même si je ne suis pas prête à lire Games of throne non plus, n'exagérons rien. Passons à mon avis.

Pour commencer, je suis facilement rentrée dans le récit. Pourtant, j'avais une certaine appréhension avant de commencer ma lecture. Je ne sais trop pourquoi, d'ailleurs, mais j'avais cette crainte de tomber sur une plume pas assez entraînante. En réalité, Erin Beaty est parvenue à me faire aimer son histoire et cela, très rapidement. Presque dès le début, j'avais envie d'en savoir plus et ne voulait pas lâcher mon livre (ou ma liseuse, en l’occurrence). 

Ensuite, et je pense que c'est un point positif non négligeable, les personnages sont vraiment géniaux. Surtout Sage. J'ai vraiment adoré sa personnalité et son caractère : elle est badass ! Ce n'est pas une fille "comme les autres". Elle ne désire pas se marier ou, en tout cas, pas grâce à un mariage arrangé. Elle veut vivre sa vie. J'ai également beaucoup aimé son côté observateur car, on peut le dire, le moindre détail est analysé. C'est fou les détails qu'elle parvient à retenir !
Son caractère est aussi assez fort et elle ne se laisse pas faire. En bref, que du bonheur d'être dans sa tête.

Pour poursuivre sur les personnages, j'ai vraiment apprécier le protagoniste masculin. Il est vraiment attachant et loyal envers les personnes avec qui il travaille. Il est également courageux ! 

De plus, l'intrigue m'a réellement passionnée. Les complots, les retournements de situation, les révélations... Et pour être surprise, je l'ai été ! À un moment, j'ai même halluciné devant ma lecture : "Non, c'est pas possible !?" Cela donne une idée des éléments de surprise dans cette histoire.

L'époque est aussi un point positif, pour moi. En commençant ma lecture, je me suis demandé si on était pas au Moyen-Âge (vu les coutumes) et, finalement, quelques pages plus loin, Erin Beaty nous donnait des dates et, en effet, le récit se passe entre la fin de l'Antiquité et le début du Moyen-Âge
J'ai été plutôt contente car je ne lis (presque) jamais de livres se passant durant cette période. C'est donc intéressant !

Pour une fois, l'auteure a décidé de ne pas glisser une fin ouverte dans ce premier tome et je trouve que ça fait du bien. Je ne sais pas quand sortira le tome deux en version française donc ce n'est pas plus mal.

En conclusion, c'est une excellente lecture ! Je n'ai pas ressenti LE coup de coeur mais rien ne m'a dérangée. Je n'ai sûrement pas ressenti l'étincelle, tout simplement. Sinon, j'ai adoré les protagonistes, l'intrigue, l'époque, l'univers,... J'ai envie de dire : FONCEZ !

 

Vous pourriez peut-être aimer

0 petits mots

Je les lis toujours avec plaisir :)