Harry Potter, tome 1 : À l'école des sorciers

08 octobre

 

Si vous avez vu cet article (lien), vous savez que je suis en pleine relecture de la saga Harry Potter. En ce mois de septembre, je comptais relire ce premier tome et enfin savoir si j'allais prendre le même plaisir que lors de ma première lecture. Est-ce le cas ?

 
Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? 

 
Pour commencer, il faut savoir que les images des films étaient plus présentes dans ma tête que le livre en lui-même. Je ne sais pas trop pourquoi, à vrai dire. D'ailleurs, le premier chapitre m'a étonné car, dans le premier film justement, l'histoire ne commence pas de cette façon là. 

Ensuite, ce que j'ai aimé par dessus tout, c'est de retrouver l'univers et, surtout, POUDLARD. En effet, l'ambiance de ce château, avec ses professeurs et toute la magie qui s'y reflète m'a toujours fasciné. J'aimerais tellement le visiter - comme beaucoup, je pense !

En relisant un premier tome, on pourrait s'attendre à ne plus avoir un seul moment de surprise. Pourtant, c'est faux. Comme je me souvenais plus du film, certains événements m'ont étonné. Ils n'apparaissent pas de cette façon dans l'adaptation cinématographique. Finalement, c'est très chouette de ne pas se souvenir de tout !

De plus, j'ai pris un réel plaisir à voir la relation entre Harry, Ron et Hermione se créé. Au début, c'est vrai que le personnage féminin est terriblement agaçant car c'est vraiment une madame "Je sais tout". Mais, par la suite, elle devient attachante et on voit une personne capable d'être humaine. D'ailleurs, lorsque Ron et Harry se trouvent en mauvaise posture, elle est bien utile pour les sortir de là. Cette amitié évolue énormément au fil de la saga. 

Malgré tous ces points positifs, je n'ai pas ressenti LE coup de coeur. Pourquoi ? Car c'est le tome dont je me souviens, malgré tout, le plus. En même temps, il faut dire que c'est également celui dont on parle le plus donc, finalement, les plus gros événements étaient ancrés dans ma tête. Maintenant, j'ai tout de même adoré, je ne dis absolument pas le contraire ! C'est même une excellente lecture et j'ai hâte de lire la suite cette automne.

 
 

Vous pourriez peut-être aimer

0 petits mots

Je les lis toujours avec plaisir :)

Blog Archive

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *