Le colis - Sébastian Fitzek


 
Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.
Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

 
Je remercie Mylène des éditions L'archipel pour l'envoie. 

Pour commencer, l'année dernière, j'ai eu l'occasion de lire Passager 23 grâce à la maison d'édition. C'était la première fois que je découvrais Sébastien Fitzek et cette lecture s'est révélé être un beau coup de cœur : une intrigue prenante, des révélations très surprenantes, des personnages pour lesquels nous avons peur.... 

Sans que je le leur demande, les éditions l'Archipel m'ont donc envoyé le nouveau thriller de l'auteur : "Le colis". Au vu du résumé, j'ai tout de suite été intrigué. Quel est donc mon avis final ?

Comme pour "Passager 23", il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour rentrer dans l'histoire. Attention, ce n'est pas un nombre de pages énorme mais une cinquantaine de pages environ. 

Ensuite, la tension est réellement montée et ma lecture s'est révélée être très addictive. En réalité, je ne suis plus parvenue à lâcher le livre. Dès que j'avais cinq minutes, je lisais quelques pages. Je voulais découvrir la vérité : "Emma est-elle folle ? Qui est le coiffeur ? Que va-t-il lui arriver maintenant ?" Toutes ces questions tournaient en boucle dans ma tête. D'ailleurs, j'en suis même venue à ne plus faire confiance à personne. Je ne savais plus qui croire. Pour le coup, je dois reconnaître que Sébastian Fitzek est parvenu à très bien maîtriser son récit.

Nous sommes dans la tête d'Emma. Nous voyons ses visions. Si elle doute de quelqu'un ou entend des bruits, nous les entendons aussi, en quelque sorte. Parfois, pourtant, j'ai douté d'elle. Je ne savais plus si on pouvait lui faire confiance. Qui sait ? Peut-être perdait-elle l'esprit ? Me concernant, j'ai trouvé cet aspect du récit positif puisque ça veut dire que l'auteur est tout à fait capable de maîtriser son intrigue, ses personnages et donc de berner son lecteur (moi, en l’occurrence). 
Malgré tout, Emma est une protagoniste pour laquelle on s'attache. J'ai eu peur qu'il lui arrive malheur avec les risques qu'elle prend. Je n'avais pas envie qu'elle tombe sur une mauvaise personne. Elle a déjà vécu assez de traumatismes !

De plus, l'intrigue monte en tension. Comme je vous le disais un peu plus haut, la tension est présente mais, surtout, elle augmente tout au long de l'histoire. Elle démarre doucement pour finir par ne plus nous lâcher. À certains moments, j'étais tellement à fond dans ma lecture que j'en ai ressenti des frissons.
En général, je ne suis pas une grande peureuse lors de mes lectures mais nous étions le soir, j'étais seule dans ma chambre... Je n'étais clairement pas sereine. Et j'ai adoré ça (je ne suis pas maso, pas d'inquiétude) ! 

Cependant, malgré ces points positifs, je ne peux nier que j'ai eu des doutes sur certaines parties du roman. Évidemment, j'ai suspecté tout le monde mais, quelques pages avant les révélations, j'ai plus ou moins compris... sans tout comprendre à la fois. Je ne suis donc pas déçue pour autant.

En conclusion, c'est une excellente lecture ! Avec ce second roman, je pense pouvoir dire que j'aime énormément le style de Sébastian Fitzek. J'ai déjà hâte de lire son prochain thriller l'an prochain. Je ne peux que vous dire une chose : c'est un auteur à suivre.

 
 

11 commentaires

  1. Que ce soit Passager 23 ou celui-ci, ça me tente beaucoup ! Contente que tu aies aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! J'espère vraiment que tu liras un des deux ;)

      Supprimer
  2. Bah... Tu m'avais déjà convaincue avec tes story insta... Alors avec un tel avis, j'ai vraiment intérêt à vite craquer !^^

    RépondreSupprimer
  3. J'adore quand le narrateur n'est pas fiable dans un roman, ça laisse la place à bien des rebondissements et encore plus de réflexion pour nous autres lecteurs Bref, pourquoi pas ? Même si je dois bien avouer que je n'ai pas été hyper charmée par mes derniers lectures du genre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça sème encore plus de doutes dans notre esprit :)
      Aie. J'avoue que c'est un genre qui me déçoit régulièrement... J'adore ce genre mais les fins ne me satisfont pas toujours. Après, j'aime tellement les ambiances que je continue à vouloir en lire pour des auteurs comme Sébastian Fitzek ;)

      Supprimer
  4. La couverture et le résumé m'intriguent beaucoup, je n'ai jamais lu de livres de cet auteur. Ça sera l'occasion de réparer ça !

    RépondreSupprimer
  5. Waaa déjà au résumé ça faisait envie, mais vu tout ce que tu dis, ça a l'air vraiment trop chouette ! (et flippant^^) merci pour la découverte ! =)

    RépondreSupprimer
  6. Wahhh, encore une belle critique ! Cet ouvrage est clairement dans ma WL depuis sa sortie... Il me fait hyper envie ! Tu en parles si bien, en plus... Dur de freiner ses envies d'achat.

    RépondreSupprimer

Je les lis toujours avec plaisir :)