Si loin des siens

 

Je remercie LP conseils et les éditions Archipoche pour ce partenariat.

Le premier tome avait été un gros coup de cœur (mon avis). Il était donc tout naturel que je désire lire la suite ! Finalement, ce tome deux m'a-t-il autant plu que son prédécesseur ?

 
/!\ PAS de spoilers dans le résumé /!\
 
Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d’infirmière à l’hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l’Angleterre, afin de se rapprocher de Jack, son mari, grièvement blessé au front. Elle a dû se séparer d’Alice, sa fillette de 5 ans, envoyée au Canada pour fuir l’Europe en guerre.

À Cliffehaven, Polly emménage à la Pension du Bord de Mer, tenue par les époux Reilly. Là, elle y fait la connaissance de Danuta, une jeune Polonaise qui a perdu toute sa famille au début de la guerre.

Les deux femmes se serrent les coudes. En effet, bien que Polly soit une soignante qualifiée, l’infirmière en chef de l’hôpital refuse de lui accorder sa confiance et la traite comme une bonne à tout faire.

Au moment où Polly commence à se résoudre que Jack ne survivra peut-être pas à ses blessures, un télégramme parvient à la Pension. Un U-boat allemand a torpillé le bateau dans lequel se trouvait Alice…

 
/!\ PAS de spoilers dans ma chronique /!\

Pour commencer, j'ai pris plaisir à retrouver les personnages de la pension du bord de mer. Nous revoyons les personnages du tome précédent et la bonne ambiance également. Dans cette maison, tout le monde s'entraide, malgré la période difficile.

Ensuite, la période historique m'a encore une fois beaucoup plu. Cette saga a lieu pendant la Seconde guerre mondiale et, pour ceux qui me suivent depuis un moment, vous savez que je suis fortement intéressée par cette époque. 

Cependant, ce tome deux comporte quelques longueurs, comme souvent dans les histoires de Tamara McKinley. Je n'avais pas ressenti cela dans le premier tome mais je pense, sincèrement, que c'est le style de l'auteure et, par moment, je me sens lassée par ses longues descriptions.

Polly est une protagoniste que j'ai beaucoup aimé. 
Malheureusement, ça n'a pas été le cas immédiatement puisqu'au départ, je la trouvais insupportable. Elle avait des manières bourgeoises qui ne me plaisaient pas. Puis, au fur et à mesure, - je dirais après 50 pages - elle évolue.
J'ai donc fini par l'apprécier. Ce qu'elle vit au quotidien est difficile et certains passages sont particulièrement durs à lire. Je me suis plusieurs fois sentie triste.

Nous avons aussi le point de vue d'autres personnages.
Peggy, la logeuse, est une femme humaine et tellement gentille ! Chaque pensionnaire qu'elle accueille est comme sa fille. Elle est terriblement attachante.
Cissy, la fille de Peggy, est plutôt sympathique, même si dans ce roman, elle va se rendre compte de ses bêtises. 

De plus, nous avons également des nouvelles des personnages du premier tome : Sally et Ernie. Nous ne sommes pas dans leurs pensées mais, de temps à autre, nous apprenons ce qu'ils sont devenus (surtout Sally). C'est vraiment chouette car je m'étais vraiment attachée à eux.

La fin redonne un élan d'espoir, même si on sait que toutes les mésaventures de nos personnages sont loin d'être finies. 

En conclusion, c'est une très bonne lecture ! Polly est une protagoniste qui s'est révélée attachante et retrouver l'ambiance de la pension du bord de mer m'a ravie. J'ai déjà hâte de découvrir le personnage du tome trois !

 

3 commentaires

  1. Je ne connais pas, mais je suis ravie que tu aies passé un bon moment avec cette série. ^^ Bonne lecture du t3 !

    RépondreSupprimer
  2. J'entends beaucoup de bien de cette série, elle me donne vraiment envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, j'aime beaucoup cette saga. C'est vraiment une des seules de l'auteure que j'aime, d'ailleurs !

      Supprimer

Je les lis toujours avec plaisir :)