Celle d'avant - Une lecture beaucoup trop longue . . .

11 mars







Auteur : Ninon Maréchale

Édition : Auto-édité

Parution : 25  août 2015

Page : 493





Vincent, Philippe et Jonas sont amis d’enfance. La quarantaine passée, les trois hommes se retrouvent le temps d’un week-end. Vincent a bâti une famille avec Chiara, tandis que Jonas semble se complaire entre son travail et quelques compagnes de passage. Quant à Philippe, il vit une relation instable avec Louise avec qui il n’imagine pas de lendemain. Pendant ces quelques jours ensemble, les souvenirs ressurgissent. Chacun retrouve ses habitudes, son caractère, sa peau d’avant, jusqu’à ce que Chiara ne découvre l’existence de Laure, que Vincent a follement aimé autrefois et dont il n’a jamais parlé jusqu’à présent. Elle tente alors de reconstituer le passé de ces trois hommes et de comprendre qui était Laure, morte vingt ans auparavant dans des circonstances restées inexpliquées.

Je remercie l'auteure pour m'avoir permis de lire son roman. Malheureusement, je n'ai pas le même avis que les autres qui ont pu le lire.
 
L'histoire de départ m'intriguait beaucoup. D'ailleurs, je pense que l'auteure aurait pu faire un bon livre si elle avait eu plus de matière à le faire. Je m'explique.
Pour commencer, les chapitres sont assez long. J'ai tendance à être dérangé par cela car j'aime pouvoir couper ma lecture quand je le désire. Pour vous donner un exemple, le premier chapitre fait 112 pages, précisément. Quand j'ai vu ça, je me suis dis : WHAT !? À la rigueur, ce n'est que la mise en page, mais bon.
Au début, Ninon Maréchale pose les bases. Cela fait quelques années que ses trois meilleurs amis d'enfance ne se sont plus vu. Il décide pendant le temps d'un week-end de se rendre tous les trois chez Vincent et Chiara (sa femme). Par la suite, sans faire exprès, un des trois va faire la mention de Laure. Laure, c'est la femme que Vincent et Philippe ont éperdument aimé pendant leur jeunesse. Elle est morte dans des circonstances inexpliquées et cela a été très difficile pour eux de faire leur deuil.
Les parties sur le présent sont très longues et, pour ma part, je ne les ai pas trouvé franchement intéressante. J'ai eu l'impression que l'auteure manquait de péripéties pour tenir autant de pages. Je pense que Ninon Maréchale aurait pu faire un bouquin beaucoup plus intéressant en n'écrivant que 300 pages.
Pourtant, quand nous retournons dans le passé, c'est vraiment pas mal ! J'ai pris plaisir à lire ces moments-là. Par exemple, nous avons un chapitre sur Philippe qui parle dans les années 1985, à l'époque de Laure. Ces chapitres ont été très agréable à lire.
Toutefois, chaque fois que les chapitres dans le présent revenaient, je m'ennuyais. Cette lecture a été en dent de scie, pour moi.
Pour terminer, je vais parler de la fin : je n'ai pas accroché à celle-ci. J'ai trouvé que c'était le genre de fin où on se disait "Tout ça pour ça ?". En général, quand on se le pose, ce n'est pas bon signe. Et bien, elle m'a franchement déçue !

Philippe et Vincent sont tous les deux des hommes qui m'ont beaucoup plu. Ils ont des caractères assez opposés. Pourtant, j'ai su m'attacher à leur personnalité.
Quant à Jonas, il m'a plus énervée qu'autre chose. Je lui aurais bien collé des baffes parfois. Je n'ai pas su l'apprécier, malheureusement.

Le style d'écriture pourraît ne pas être mauvais si à presque toutes les 20 pages, il ne manquait pas un mot dans une phrase. C'est le genre de chose que j'ai dû mal à apprécier quand je lis. Du coup, la lecture parraît moins fluide et c'est dommage.

En conclusion, cette chronique parraît négative mais il faut se dire que ce n'est pas totalement mauvais non plus. C'est une lecture mitigée plus qu'une déception puisqu'en soit, les chapitres dans le passée m'ont bien plu et les protagonistes aussi. 

♫  ♫ 
Avez-vous déjà découvert ce roman ? Ou peut-être l'autre roman de l'auteure ? Si oui, vous a-t-il plu ? N'hésitez pas à me répondre dans les commentaires !

Vous pourriez peut-être aimer

16 petits mots

  1. C'est vrai que l'absence de "courts" chapitre est assez perturbant et la lecture n'en parait que plus longues. Tu le sais , j'ai beaucoup aimé ma lecture mais avec le recul, deux ou trois choses me font tiquer. Du coup je comprends ton avis mitigée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve dommage de ne pas avoir coupé en plus petits chapitres. J'avais vu oui :) Ah ? Lesquels ? Je me disais que c'était moi que je n'ai vu que de bons avis XD

      Supprimer
  2. Il avait l'air pas trop mal, mais... J'ai trop peur d'être déçue. Dommage que tu n'aies pas trop apprécié cette lecture. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui :-/ Ça aurait pu être vraiment intéressant, en plus ...

      Supprimer
  3. Dommage que cette lecture n'ait pas été plus que ça :/

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve l'idée de base assez intéressante ! Après c'est sûr que moi aussi je préfère les chapitres courts... Un chapitre de 112 pages, c'est plus une "partie" qu'un simple chapitre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée est vraiment bonne et c'est ça qui m'avait attiré. L'auteure aurait dû ne pas faire 500 pages pour raconter cela, je pense. Oui ^^ C'est pas faux car 112 pages, c'est gros :p

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas mais je doute vraiment le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Ma chronique ne tente pas plus que ça, en même temps ^^

      Supprimer
  6. Je suis en train de le lire (j'en suis au début) mais j'espère que je vais plus accrocher que toi à l'histoire ^^.
    Je n'aime pas non plus les chapitre trop longs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi ^^ Là, ils sont vraiment très longs ...

      Supprimer
  7. Je ne pense pas que l'histoire me plairait, il faut que ce soit bien mené et qu'on soit étonné à la fin. Alors si tu t'es dis "tout ça pour ça", je ne crois pas que ce soit pour moi. Et j'avoue qu'un chapitre de 112 pages, c'est très long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que mon ressenti sur cette lecture n'est pas vraiment positif. Oui, 112 pages, je trouve ça énorme :o

      Supprimer
  8. Dommage que tu aies été un peu déçue, c'est vrai qu'il avait l'air plutôt sympa!

    RépondreSupprimer

Je les lis toujours avec plaisir :)

Blog Archive

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *