Le jour où j'ai rencontré Cupidon

04 février

Couverture Le jour où j'ai rencontré Cupidon... 

Auteur : Suzanne Selfors
Édition : Bayard Jeunesse
Parution : 2014
Page : 402


Résumé :
Dans un mois, la mère d'Alice, Belinda Amourous, la reine du roman sentimental, doit remettre son prochain manuscrit aux éditions Coeur-Sensible. Or, elle est internée dans une clinique psychiatrique. Pour protéger sa mère, Alice fait croire que celle-ci est à l'étranger, et elle décide d'écrire le roman à sa place. Sauf que la jeune fille de 16 ans ne sait rien de l'amour : elle n'ose même pas aborder le garçon en skate qu'elle regarde passer chaque matin sous sa fenêtre. Jusqu'au jour où elle rencontre un jeune homme étrange qui prétend être Cupidon...

Une histoire drôle et profonde, pleine de magie et de charme. 
   


Mon avis :
J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, en pensant passer un bon moment. Malheureusement, je suis déçue de cette lecture ! Voyons voir pourquoi :


L'histoire en elle-même n'est pas vraiment mauvaise. On rencontre une jeune fille de 16 ans, Alice. Elle vit seule dans un immeuble de 4 étages car sa mère est interné dans un hospital psychiatrique. Jusque-là, l'histoire commence bien... 
Elle ne manque de rien puisqu'elle vit entouré de personnes formidables : je parle des habitants de l'immeuble ! Ils leur donnent tout leur amour mais elle va finir par avoir un problème avec la maison d'édition qui publie les romans de sa mère. Parce que oui, la mère d'Alice est écrivaine.

Enfin, sincèrement, l'histoire me plaisait, j'ai aimé le début, ... etc. Mais le GROS point du récit, c'est qu'il n'y a presque pas de romance dans ce livre. 
Le garçon au Skate s'appelle Tony et on ne sait pas réellement comment évolue votre relation. Ensuite, il y a Errol, un garçon malade. 
Ces deux garçons sont formidables mais il n'y a aucunes émotions.

Tout ça fait que je suis déçue .... Je m'attendais à une romance et ce n'est pas sur ça que je suis tombé, pour moi.

Les personnages : 
  • Alice est un personnage qui m'a été sympathique. On accroche presque direct à elle, avec tous ses problèmes. Elle a une vie pas facile et on l'apprécie !
  • Tony et/ou Errol, je l'ai bien aimé mais on a du mal à s'attacher à Errol. On sait, on va dire, sa fin et j'ai trouvé triste, cette partie de l'histoire. 
  • Realm, je ne l'ai pas du tout aimé ! C'est la petite-fille d'une des personnes de l'immeuble. Elle m'a été antipathique jusqu'à presque la toute fin mais je pense que c'est le principe de l'auteure.

La fin m'a dans l'ensemble plu mais elle "simple". C'est un beau Happy End et puis voilà ...

Le style d'écriture n'est pas le plus important dans ce genre mais il a été agréable !


En conclusion, déçue de cette lecture ! J'en attendais plus. Dommage :(


10/20

Vous pourriez peut-être aimer

2 petits mots

  1. ah mince,
    a lire le résumé ca m'avait donné envie.Finalement avec ce que t'en as pensé, je vais passer mon chemin ;)

    RépondreSupprimer

Je les lis toujours avec plaisir :)

Blog Archive

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *