À découvert

12 août

 

Auteur : Harlan Coben
Édition : Pocket Jeunesse
Parution : 6 septembre 2012 (GF)
Page : 278


Résumé :
L'année de Mickey Bolitar n'aurait pas pu être pire. Après avoir assisté à la mort de son père et envoyé sa mère en cure de désintoxication, le voilà maintenant forcé de vivre avec son drôle d'oncle Myron, et de changer d école. Un nouveau lycée avec de nouveaux amis, ennemis... et aussi une nouvelle petite-amie super-cool, Ashley ! A peine Mickey remonte-t-il la pente... qu'Ashley disparaît dans des circonstances mystérieuses. Refusant de perdre encore quelqu'un qu'il aime, Mickey suit la piste d Ashley jusque dans les bas-fonds sordides de la ville, où il va découvrir qu'elle n'a rien de la jeune fille douce et timide qu'elle prétend être... et mettre à jour un terrifiant complot à côté de quoi les petits drames du lycée vont lui sembler bien dérisoires.


Mon avis :
Ça faisait un petit temps que j'entendais parler de cet auteur : Harlan Coben. Dans mon dernier journal livresque (ici), je vous disais que je pensais avoir pris le mauvais livre pour commencer.
Question : Est-ce toujours le cas ?

Si j'ai un conseil à vous donner, ne lisez pas le résumé de Livraddict car il en dit trop au niveau de l'intrigue. Celui au-dessus provient de Amazon et est comme le livre.

Je vous laissais à la page 120 où je ne pensais pas lire la suite car il n'y avait aucun suspens. Et ... Je me suis trompé (pas vraiment puisque c'était mon ressentis à ce moment là).
Arrivé à 150 pages, voilà que l'action m'a entraîné ! L'intrigue me plaisait enfin et on apprenait des choses sur l'enquête !
En fin de compte, je suis contente de ce roman mais aurait bien aimé être plongé dedans tout de suite.

Un autre point qui m'a chagriné, c'est que à des moments, je trouvais Mickey, le personnage principal, long à la détente. Quand il comprenait des choses, je les avais comprises bien avant (au moins 10 pages avant, si pas plus).
Ce n'est pas parce que je lis beaucoup de policier/thriller car la plupart du temps, je ne cherche même pas le coupable et me laisse porter.

Mickey, dans l'ensemble m'a plu même si ce n'était pas "l'amitié maximale non plus".
Ses amis comme Spoon et Ema m'ont bien fait rire. Surtout Spoon (son vrai prénom est Arthur mais on le surnomme comme ça suite à une situation).

Le style d'écriture est plaisant mais malheureusement, avec pas mal de descriptions.

En conclusion, mon avis est mitigée mais  je continue la saga. La fin m'a donné envie de savoir ce qui allait advenir de Mickey même si le tome 2 ne comporte pas la même enquête. C'est le personnage principal qui reste.
 
Lecture en demi - teinte (6,5/10)

Vous pourriez peut-être aimer

0 petits mots

Je les lis toujours avec plaisir :)

Blog Archive

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *